• JE T'AIMERAI

      

     

     

     

    Contre la course du temps

    Avec rides et cheveux blancs

    Le dos courbé la main tremblante

    Et la beauté indifférente

    Je t’aimerai

     

    Avec tes amours passées

    Tes rivages abandonnés

    Ta folie devenue sagesse

    Et tes rêves tenus en laisse

    Je t’aimerai

     

    Je t’aimerai jusqu’à ma mort

    Je t’aimerai bien plus encore

    Mon dernier jour tu seras là

    Mon cœur ne bat plus que pour toi

    Mon cœur ne bat plus que pour toi

     

    Contre la course du temps

    Malgré mes égarements

    Ma vie de femme solitaire

    Et mes envies de jours meilleurs

    Je t’aimerai

     

    Les embruns les alisés

    Les écueils à surmonter

    Nos corps à corps seront si doux

    Toutes les nuits joue contre joue

    Je t’aimerai

     

    Je t’aimerai jusqu’à ma mort

    Je t’aimerai bien plus encore

    Mon dernier jour tu seras là

    Mon cœur ne bat plus que pour toi

    Mon cœur ne bat plus que pour toi 

     

    Quand je quitterai le port

    Le sablier au point mort

    J’emporterai ce tendre automne

    Sans regret et pas de couronne

    Je t’aimerai

     

    Contre la course du temps

    Avec rides et cheveux blancs

    Le dos courbé la main tremblante

    Et la beauté indifférente

    Je t’aimerai 

     

    Je t’aimerai jusqu’à ma mort

    Je t’aimerai bien plus encore

    Mon dernier jour tu seras là

    Mon cœur ne bat plus que pour toi

    Mon cœur ne bat plus que pour toi 

     

     

     

     Paroles    Marie-Noëlle PICHARDIE alias MARINO L

     

    Musique   Alain VIGREUX

     

    Chanson déclarée à la SACEM

     

     

     

     


    3 commentaires
  •  

     

     

    Le silence de la nuit

    Réveille mes peurs d’enfant

    Pas feutrés et vent maudit

    Sous la couette je t’attends

     

    Le tic tac de la pendule

    Égrène le temps qui passe

    Au dehors des branches hurlent

    Mes vieux fantômes me glacent

     

    Film d’horreur

    Cinéma

    N’aie pas peur

    Rendors toi

     

    Le silence est obsédant

    Il vous impose sa loi

    Si la parole est d’argent

    Je me parle à haute voix

     

    Je déclame et monologue

    Jeu de scène en vers ou prose

    En l’absence de dialogue

    Ce silence est virtuose

     

    Écran noir

    Brouhaha

    Je vais boire

    Un déca

     

     

    La télé en fond sonore

    J’entends ton éclat de rire

    Enfin se pointe l’aurore

    Tu es rentré je respire

     

    Écran blanc

    La fiesta

    J’me détends

    Dans tes bras

     

    Écran blanc

    La fiesta

    J’me détends

    Dans tes bras

     

    Paroles : Marie-Noëlle PICHARDIE

    Musique : Michel VERON  alias MINOREV

     

    Chanson déclarée à la SACEM

     


    8 commentaires
  •  

    Cette vidéo, amateur,  est extraite de mon spectacle "Vies Croisées", prise le 14 janvier 2017 Aux Accates, à Marseille


    4 commentaires
  •  

    Une chanson  (vidéo amateur) extraite de mon spectacle "Vies Croisées"


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique