•  LA PASSION DES ARTISTES




    une chanson que j'interpréte
    qui fait partie de mon spectacle " Vies croisées "

    LA PASSION DES ARTISTES

    Nous vous offrons
    Un coin d’espoir
    Quelques étoiles
    Un arc-en-ciel
    Une chanson

    Nous partageons
    Nos répertoires
    Une grand-voile

    Vers le soleil
    Et des frissons

    Par Passion nous les Artistes
    Magiciens et danseurs

    Chanteurs et humoristes
    Déposons notre cœur 
    Devant vous

    Devant nous

    Devant vous

    Devant nous

     

    Nous vous offrons

    Un grand panier

    Plein de paillettes
    En tourbillons

    Nous partageons

    Sous les lumières 
    De cette fête 
    Notre affection

    Par passion nous les Artistes
    Magiciens et danseurs

    Chanteurs et humoristes
    Apportons du bonheur 
    Devant vous

    Devant nous

    Devant vous

    Devant nous

     

    Par passion nous les Artistes
    Magiciens et danseurs

    Chanteurs et humoristes
    Déposons notre cœur 
    Devant vous

    Devant nous

    Devant vous

    Devant nous

    Par passion nous les Artistes
    Magiciens et danseurs

    Chanteurs et humoristes
    Apportons du bonheur

    Devant vous

    Devant nous

    Devant vous

    Devant nous

    Devant vous

    Devant nous

    Devant vous

    Devant nous

    … … …

    musique  Michel VERON, alias MINOREV

     

    paroles   Marie-Noëlle et Bernard PICHARDIE
    chanson déposée à la SACEM


    6 commentaires
  •  

     

    MON OASIS

    Larmes de feu larmes de sang

    Sans toi je ne suis qu’un volcan

    Eteint au milieu des cendres

    Noyant ma vie à t’attendre

     

    Tu es partie dans la pénombre

    Un triste soir d’été

    Ne me laissant que ton ombre

    Planant à mes côtés

    Et je respir’ ton parfum d’ambre

    Arpentant le silence

    Je vois partout dans cette chambre

    Traces de ta présence

    Oasis dans mon désert

    Tu étais mon univers

     

    Larmes de feu larmes de sang

    Sans toi je ne suis qu’un volcan

    Eteint au milieu des cendres

    Noyant ma vie à t’attendre

     

    Je savourais ces instants

    Où nos lèvres se retrouvent

    Je goûtais tes petits seins blancs

    Je te picorais toi ma louve

    J’entends encor ton rire clair

    Exhaler une part de mystère

     

    Je me souviens hier encore

    Sur cette plage isolée

    Etendus sur le sable d’or

    Nos deux corps emmêlés

    Nous partions pour une aventure

    Celle du paradis des sens

    En espérant que cela dure

    Ephémère  récompense

    Oasis dans mon désert

    Tu étais mon univers

     

    J’accrocherais aux étoiles

    Mille rubans d’arc en ciel

    Si tu soulevais le voile

    De ton absence si cruelle

    J’ouvrirais tout grand mes bras

    Pour que tu t’y réfugies

    Nous nous blottirions sous les draps

    J’oublierais  ma nostalgie

    Si j’entendais ton rire clair

    Mon amour écoute ma prière

     

    Larmes de feu larmes de sang

    Sans toi je ne suis qu’un volcan

    Eteint au milieu des cendres

    Noyant ma vie à t’attendre

     

    J’accrocherais aux étoiles

    Mille rubans d’arc en ciel

    Si tu soulevais le voile

    De ton absence si cruelle

     

    J’ouvrirais tout grand mes bras

    Guetterai le bruit de tes pas

    Je gouterai tes seins si blancs

    Nous nous aimerons très longtemps

     

    Car sans toi je ne suis qu’un volcan

    Eteint au milieu des cendres

    Noyant ma vie à t’attendre

    Noyant ma vie à t’attendre

    À t’attendre

    Musique   PHILOCASTER
    Paroles  Marie-Noëlle RINAUDO

    chanson déposée à la SACEM

     


    5 commentaires
  •  

    DE QUEL COTE TU DORS

      

     

     

    DE QUEL CÔTÉ TU DORS ?

     


    De quel côté tu dors

    Côté sud  Côté nord

    De quel côté tu dors

    Quand la nuit se colore


    Côté cour côté rue

    Les murs sont mis à nu

    Côté cour  Côté rue

    Les clameurs se sont tues

     

    Côté bourg côté port

    Tu navigues à bâbord

    Côté bourg  Côté port

    Tu joues les sémaphores

      

    De quel côté tu dors

    Côté sud  Côté nord
    De quel côté tu dors
    Quand le jour s’évapore

      

    Côté ville côté champ

    Tu rêves sous l’auvent

    Côté ville  Côté champ 

    Tu soupires en flânant

     

    Côté homme côté femme

    En enfer tu te damnes

    Côté homme  Côté femme

    Le feu brûle ton âme

      

    De quel côté tu dors

    Côté sud  Côté nord

    De quel côté tu dors

    Quand la nuit se colore

      

    De quel côté tu dors

    Côté sud  Côté nord
    De quel côté tu dors
    Quand le jour s’évapore

      

    Mais voici que l’amour

    Éclabousse l’aurore

    Sans tempête Ni tambour

    Le long de ton décor



    musique   Vincent GROSSET
    paroles   Marie-Noëlle RINAUDO / Bernard PICHARDIE
    chanson déposée à la SACEM

    .


    2 commentaires
  • JE NE PEUX QUE T'AIMER

     

     

    JE NE PEUX QUE T’AIMER

    Quand je vois dans tes yeux
    Le plus beau des aveux
    Quand je vois sur ton front
    La ride d’un frisson

    Quand je vois ton sourire
    S’allumer de plaisir
    Quand je vois ton visage
    Animer mon sillage

    Je ne peux que t’aimer
    Je ne peux que t’aimer

    Quand je vois sur ton corps
    La beauté d’un décor
    Quand je vois sur ta peau
    La lueur d’un flambeau

    Quand je vois ton regard
    Tout habillé d’espoir
    Quand je vois tes deux mains
    Dessiner nos destins

    Je ne peux que t’aimer
    Je ne peux que t’aimer

    Quand je vois sur tes joues
    Les traces où je m’échoue
    Quand je vois de ton cœur
    S’échapper le bonheur

    Je ne peux que t’aimer
    Je ne peux que t’aimer
    Je ne peux que t’aimer

    musique Jean-Pierre LOMBARD
    paroles Bernard PICHARDIE

    Chanson déclarée à la SACEM


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique